La laine alpaga: origines, qualités et entretien

L'alpaga appartient à la famille des camélidés originaires d'Amérique du Sud qui regroupe quatre types de lamas. 
Il vit dans les Andes et a été domestiqué il y a longtemps déjà par les Incas et les Moches du Pérou.
A l'époque il était principalement utilisé comme bête de somme.
Sa laine était tissée et on mangeait sa viande. La laine obtenue à partir de sa toison permet de confectionner des vêtements résistants, très légers et très isolants.
C'est une fibre qui reste encore mystérieuse pour beaucoup de gens car elle allie douceur et robustesse comme aucune autre.

Il existe de nombreuses teintes naturelles d'alpaga.
On répertorie en fonction des pays producteurs de 12 à 52 couleurs naturelles pour la laine d'alpaga.
Néanmoins, la toison blanche est devenue la plus demandée, c'est aussi la plus coûteuse, mais c'est sans aucun doute la plus belle.

Si vous aimez le tricot, il existe de nombreuses pelotes de laine en alpaga qui vous permettront de tricoter un pull ou une écharpe.

La beauté de l'alpaga a été remise au goût du jour au XIXe siècle.
Un élevage sophistiqué a d'ailleurs été créé en Nouvelle-Zélande afin de produire une toison plus abondante et une fibre plus fine.

Il existe deux races principales d'alpaga : le Huacaya dont la frisure est uniforme avec une fibre dense et douce et le Suri qui possède de longues mèches fines et très soyeuses.
Le terme alpaga est parfois employé pour un certain style d'étoffe.
La culture de l'alpaga a su rester écologique ce qui explique qu'elle attire aujourd'hui de plus en plus d'éleveurs désireux de perpétuer une certaine tradition.

Mamy Factory sélectionne ses laines alpaga et vous propose avec sa laine Mister Big la laine idéale pour réaliser des châles, pulls d'une douceur inégalée.